Quel chant Gospel pour une cérémonie d’obsèques ?

Au cours des siècles, les rites funéraires ont fortement évolué, la musique et les chants y ont toujours conservé une place d’importance, le Gospel et le Negro Spiritual positionnés en premières places. Les chants Gospel évoquent des valeurs fortes comme la tradition, la spiritualité, l’espoir. Ils parlent souvent de la résurrection, d’une communion avec Dieu ou de la délivrance des souffrances de notre Monde. Voilà pourquoi les obsèques en Gospel prennent tout leur sens et sont choisies par les familles qui souhaitent rendre un dernier hommage à leur proche défunt.

Les chants Gospel ont effectivement de nombreuses actions bénéfiques : le pouvoir d’apaiser les émotions, de soulager la peine et de donner du courage et de l’énergie. Interprétés avec talent et professionnalisme, ils invitent au partage, à la communion et au recueillement. Ce réel accompagnement dans le processus du deuil, une étape douloureuse pour tous, est possible grâce au soutien ressenti dans la présence des voix de ces choristes passionnés.

Musique rattachée au sacré et à la tradition du rituel religieux, le Gospel – initialement « God Spell » (la Parole de Dieu) – transmet des valeurs fortes et pleines de sens comme l’amour ou le partage. En effet, le Gospel traduit la peine ressentie et se focalise sur l’espoir : ses chants sont idéaux pour rendre un dernier bel hommage musical au défunt.

Gospel Event prend part à l’organisation d’obsèques en Gospel. Qu’il s’agisse d’une cérémonie catholique, hébraïque ou encore laïque, c’est un honneur pour nous de vous accompagner dans ce jour difficile et délicat en y apportant un peu d’apaisement et de réconfort. Nous travaillons avec des chorales Gospel professionnelles de talent, sur l’ensemble du territoire national, qui savent exercer leur art avec respect et délicatesse dans ce contexte si spécial et difficile.

Pour autant, le répertoire du Gospel et du Negro Spiritual est divers et il est parfois compliqué de choisir le chant Gospel qui conviendra à la cérémonie d’obsèques. Vous trouverez ici la liste de 5 chants Gospel idéaux pour des funérailles. Bien qu’elle ne soit pas exhaustive, nous vous invitons à les écouter et à les (re)découvrir dans cet article :

Sommaire:

  1. Oh When The Saints
  2. Amazing Grace
  3. I Say A Little Prayer
  4. Ave Maria
  5. Over the Rainbox

Oh When The Saints

Grand classique du Gospel, « Oh When The Saints » est l’un des chants afro-américains les plus connus à l’échelle internationale et ce, depuis toujours. Également connu comme « When The Saints Go Marchin’ In » ou tout simplement « The Saints », il représente à lui tout seul un réel hymne du Gospel américain.

Bien qu’il ait été souvent repris par des groupes de jazz pour son inspiration folk – on en retient d’ailleurs avant tout la reprise de Louis Armstrong – « Oh When The Saints » est à la base un chant chrétien interprété en marche funéraire. Il s’agit effectivement d’un Jazz funéraire, joué et chanté comme le veut la tradition en Nouvelle-Orléans par les musiciens accompagnant le cortège funéraire jusqu’au cimetière. Ce voyage spécial se déroule en deux temps : l’aller vers le cimetière, dans le recueillement et la gravité et le retour avec une réinterprétation sur un rythme de Jazz Hot ou Dixieland, plus joyeux et dansant.

Un grand classique qui transmet une réelle énergie et une certaine gaieté, dans le respect de la tradition.

Amazing Grace

« Amazing Grace » est l’un des cantiques chrétiens anglophones les plus renommées. Ce chant afro-américain a marqué l’Histoire et évoque des valeurs très fortes comme la foi, la beauté, la renaissance spirituelle. Ses paroles s’inspirent en majorité du Nouveau Testament avec notamment la première strophe qui fait référence à l’histoire du fils prodigue : dans l’Évangile selon Saint Luc, le père dit que « [son fils] était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé ». Aussi, le récit de la guérison d’un aveugle par Jésus, le cicatrisé courant vers les Pharisiens pour leur dire qu’il peut désormais voir, est raconté dans l’Évangile selon Saint Jean.

Le succès d’« Amazing Grace » s’est d’abord répandu dans la communauté noire africaine. Ses paroles sont effectivement rattachées à l’abolition de l’esclavage en Angleterre en 1807. « Amazing Grace » sera repris par la communauté afro-américaine des Etats-Unis lors de mouvements de défense pour les droits civiques ou encore la lutte contre la guerre du Vietnam. C’est ainsi qu’il est devenu aujourd’hui un chant essentiel de la culture américaine populaire, dépassant son aspect religieux initial et les implications raciales et politiques passées.

Symbole de l’espoir qui persiste en dépit des épreuves, le cantique est très souvent interprété lors de cérémonies funéraires. En Juin 2015, le président des Etats-Unis, Barack Obama, chanta seul « Amazing Grace » lors de l’éloge funèbre prononcée en mémoire du pasteur Clementa Pinckney et des huit fidèles assassinés dans une église de Caroline du Sud. Un moment intense en émotions et fortement symbolique qui a marqué l’Histoire, en toute humilité et avec délicatesse.

I Say A Little Prayer

La chanson « I Say A Little Prayer », également connue en version longue comme « I Say A Little Prayer For You », a été composée par Burt Bacharach et Hal David. Enregistrée pour la première fois en 1967 par Dionne Warwick, ce n’est que 8 ans plus tard que la chanson a connu un succès international avec la voix d’Aretha Franklin. Placé en tête des classements américains, australiens et même européens, le titre est devenu le plus grand hit de la chanteuse au Royaume-Uni.

« I Say A Little Prayer » a été écrite pour transmettre la préoccupation d’une femme dont le mari est au front pendant la guerre du Vietnam. Les paroles de la chanson font effectivement référence à la spiritualité, à la fidélité et la loyauté, à la difficulté de la séparation et à l’amour, intemporel et infini.

« Forever and ever, you’ll stay in my heart – And I will love you » : une promesse d’amour pour toujours sur un rythme entraînant qui a trouvé sa place aussi bien dans les cérémonies de mariage que dans les obsèques. Un très bel hommage à l’être cher que vous venez de perdre. Un message plein d’espoir et d’amour.

Ave Maria

Le célèbre « Ave Maria » a été composé en 1825 par Franz Schubert. On le distingue d’ailleurs de la prière de l’ « Ave Maria » (Je vous salue Marie en français) en la qualifiant d’ « Ave Maria de Schubert ». Cependant, le titre original du morceau était à l’époque « Ellens Dritter Gesang » (en français : Troisième chanson d’Ellen), connu comme l’Hymne à la Vierge.

Le morceau a effectivement été adapté de « La Dame du Lac », un chant poétique de Walter Scott publié en 1810. Le poème narre l’histoire d’Ellen Douglas, la dame du lac, qui a fuit avec son père afin d’éviter la vengeance du roi. Ellen demande alors de l’aide à la Vierge Marie en lui adressant une prière.

L’ «Ave Maria de Schubert » fait écho à la prière catholique du « Je vous salue Marie », qui fait lui même référence à la scène de l’Annonciation, lorsque l’Ange Gabriel salue la Vierge Marie.

L’ « Ave Maria » a été repris à plusieurs reprises par de grandes célébrités comme Céline Dion, Mylène Farmer, Alicia Keys ou Beyoncé. La version Gospel de l’Ave Maria n’en est que plus sublime et majestueuse, avec l’énergie et la présence des choristes. Un grand classique, des plus émouvants, à en donner la chair de poule !

Over The Rainbow

 « Over The Rainbow » est l’une des chansons les plus célèbres des années 30. Sa mélodie et son refrain, simples et accessibles, sont connus de tous dans le monde entier. Écrite en une nuit pour Judy Garland qui l’interpréta dans le film Le Magicien d’Oz, la chanson aspire à un monde idéal d’amour et de joie et donne vie aux espoirs et aux rêves de la jeunesse d’antan. « Over The Rainbow » narre l’histoire d’une adolescente qui désire échapper au « désordre sans espoir » du Monde, de la tristesse de la pluie fine, vers un monde plein de couleurs, « par-delà l’arc-en-ciel » (over the rainbow). La chanson exprime également la croyance enfantine que les cieux sont la porte d’un monde meilleur où « les soucis fondent comme du sorbet au citron »…

Plus communément, « Over The Rainbow » évoque un paradis où les ennuis s’évanouissent et où les rêves deviennent réalité. Dans de nombreux mythes antiques, l’arc-en-ciel possède effectivement une connotation particulière. Dans la symbolique chrétienne, il relie le ciel et la terre. Au Tibet, la légende veut qu’il se forme au moment où les âmes des souverains rejoignent le ciel. Aussi, la Bible en fait une matérialisation de l’alliance divine : « Et Dieu dit : Voici le signe de l’alliance que je mets entre Moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à venir : je mets Mon arc dans la nuée et il deviendra un signe d’alliance entre Moi et la terre.».

La version la plus célèbre de « Over The Rainbow » a été chantée par Israel Kamakawiwo’ole – également appelé IZ – en 1993. Le chanteur hawaïen à la voix douce et harmonieuse en a fait un judicieux medley avec la célèbre chanson « What A Wonderful World ». Très souvent, les deux titres sont divinement interprétés en version Gospel avec l’énergie du chant et la profondeur des textes. Une magnifique bande son pour le voyage vers l’au-delà, quelques soient les croyances et superstitions.

 

Voilà donc une idée de 5 chants Gospel qui trouveraient parfaitement leur place lors d’une cérémonie d’obsèques, grâce à leurs paroles ou à leurs histoires. Interprétés avec passion, talent et professionnalisme lors de funérailles, ces chants afro-américains apaiseront les peines et donneront force et courage à la famille du proche défunt. Et ce, en lui rendant un sublime dernier hommage tout en musique, en délicatesse et dans le respect.

Gospel Event accompagne régulièrement des obsèques avec des chants magnifiques et respectueux. C’est toujours un honneur pour nous de pouvoir venir alléger les peines et soutenir les personnes présentes.